14 novembre 2009: contre-manifestation

Publié le par zetkin

Les anars du Gdale et les anti-fascistes du SCALP avaient appelé à venir manifester contre le rassemblement des SOS tout petits, ce samedi 14, à Lille, face au planning familial, lieu de tous les dangers décelés par l'extrême droite intégriste.

Il faut y être allé pour comprendre où mène l'abrutisme des idées de Droite.

Stupéfaction: ça existe encore et ça est protégé par les crânes rasés.


Quelle utilité de manifester contre la débilité?

Quelle utilité d'aller batailler contre le FN et ses sympathisants? A l'extrême-droite doit correspondre l'extrême-gauche?

Le Gdale et le Scalp ne se réclament pas de l'extrême gauche, à moins que j'ai raté un épisode du discours.
Le NPA était présent et signalisés par des petits drapeaux.
Sud également.
Le MJCF aussi mais sans drapeaux.
Dommage, j'aurai bien fourgué quelques tracts aux jeunes de mon parti mais à moins de jouer les RG, je fus incapable de les retrouver dans la masse.

Moi, je manifestais en tant que femme et c'est suffisant comme motif. Depuis quand des connards auraient le droit de nous interdire de disposer de notre corps?
La décision d'avorter est une décision individuelle douloureuse.
On peut être contre l'avortement  pour soi-même mais pas contre d'autres femmes.

Repérer les fachos du cordon de sécurité

Le tenant du micro des curés intégristes a terminé ses offices en demandant aux présents de quitter les lieux parce que nous étions dangereux pour eux.

A voir les têtes de leurs sympathiques soutiens, on se demande s'il n'a pas besoin de lunettes.
(le monsieur au premier plan serait journaliste)

Aux AVE MARIA ont répondu des slogans désopilants de l'autre camp

"L' autre camp" gardé par les policiers mais nous avions le droit de nous promener avec un appareil photo, d'un bord à l'autre si nous n'étions pas connus.

Les fachos provenaient de Lille, Lhomme et de Belgique (ceux à droite des prières).







Chewing gum était présent mais a  tardé à venir nous rejoindre. Antoine Boutonnet devait être en train de parfaire son image sur Internet. Il n'était pas là.

Faudrait tout de même songer à ne pas nous mettre tout le temps les mêmes flics sur des mobilisations qui sont parfois loin d'être reliées.

c'est énervant de retrouver les mêmes têtes à Calais, à Lille, dans des manifs différentes. Peut-être ne sont-ils pas assez nombreux dans leur mouvement politique?


Un jeune flic a fait son apparition. Un spécialiste des conflits fascistes et anti fascistes?


Petite vidéo du moment:




Commenter cet article