garde à vue du 1er juin 2005

Publié le par zetkin

au bon souvenir de rené, crs de je ne sais plus quelle compagnie (et je m'en fiche)

le 31 mai 2005 rené m'interpellait face à la gare de calais pour avoir pris une photo de leur car. Emmenée à la paf du port; l'un des policiers pas si mauvais m'avait fait libérer sans dommage autre que le rappel de ne pas publier leur visage.

Le lendemain, un mercredi libre, je me tenais comme habituellement derrière LIDL rue Mollien, dans l'attente des CRS. Les réfugiés dormaient comme d'habitude. Il était tôt.

Un car arrive. René en descend avec son collègue. Je m'étais jurée ne pas leur parler parce que la semaine passée j'avais écopé d'une première garde à vue pour rien.

Mais le voeu contraire de René me poussa à leur répondre tout en filmant mes propos et bien sûr les leurs. A cette époque, je croyais encore dans la Justice, qu'il suffisait d'avoir les preuves...


C'était sans compter sur l'abnégation toute militante de juges sous pression du ministère de l'intérieur qui était redevenu Sarkozy, célèbre déjà pour ses innombrables atteintes aux droits humains...

Commenter cet article