CCOC: Le nouveau centre de concentration des "intelligences"

Publié le par zetkin

 

 

Quoique des adjoints de l'UMP calaisienne étaient présents, ce mardi 23 mars, le nouveau centre n'a rien à voir avec la nouvelle mouture UDF, sauf l'acceptation d'un long travail d'anéantissement complet des droits humains.

ennemis-des-salaries.jpg

 

Le nouveau centre de coordination opérationnel conjoint (CCOC, en français, JOCC en anglais) était ouvert depuis le début février. Woolas, le ministre de la partie abrutie, se targuait que de grandes opérations conjointes aient été réussies avant l'inauguration du 23 mars 2010.

 

On était impatient de lire ce qu'il allait annoncer: deux femmes arrêtées et 46kg de tabac saisis. Bravo! On imagine aisément que ce dispositif n'ait pas été monté par nos activistes de l'Ultra droite pour stopper de telles irrégularités.

 

 

Centre de concentration

 

Le 23 mars, celui aux yeux de fouine et au menton fuyant a surtout fui la publicité sur sa visite. Pas d'annonce de son importante action. Aucune photo dans la presse nationale sur ce si beau centre qui concentre tant d'"intelligences" au service de la bêtise.

 

http://www.nordlittoral.fr/actualite/la_une/article_1195975.shtml

 

En fait, il s'agit simplement d'un concentré de poulets de toute origine, préparé par des chefs cuistots douteux qui n'hésitent pas à nous empoisonner, mais rassurons-nous, à très faible dose, pour nous éviter de vomir aussitôt et effectuer de sains rapprochements entre Besson et ses ascendants politiques.

 

Centre de proximité d'activistes pro et anti

 

Donc, pas de photo dans la presse française de la situation de ce magnifique centre.

 

Oubli réparé:

photo-perso-prise-le-7-avril.jpg

 

Où se trouve-t-il donc?

ben ici:

photo-extraite-de-la-video.jpg

 

Les activistes d'extrême droite sous forme policière feront subir aux camionneurs des interrogatoires sur les lieux où ils se sont arrêtés. Ils sont aussi chargés de transformer les réfugiés en passeurs.

Les anglais étant chargés quant à eux de stopper au passage ceux qui auraient été repérés par les français comme passeurs. (il est très facile de devenir passeur, surtout quand on est étranger)

 

Tout leur travail se résume en un minitieux travail digne d'activistes.

 

En attente de traitement des données informatisées

 

Deux rappels:

 

Besson a déclaré qu'à chaque étape du processus policier franco anglais, il y aurait retour conjoint. Les afghans sont bien entendu visés. Plus c'est horrible, plus Besson jouit.

 

N'oublions pas que Woolas avait fustigé notre république et ses lois de protection des droits humains dont le droit d'asile. L'année dernière, des discussions avaient été engagées sur la manière d'enlever le droit d'asile aux réfugiés et pouvoir ensuite les expulser:

http://www.tlaxcala.es/imp.asp?lg=fr&reference=7343

 

Avec l'arrivée surprise des irakiens en Corse, notre grand Laval actuel veut imposer un régime dont Pétain n'aurait pas eu à rougir.

 

http://www.lepost.fr/article/2010/02/13/1939374_eric-besson-veut-il-creer-le-guantanamo-a-la-francaise.html

 

A surveiller de près. Besson marque ses étapes d'une odeur nauséabonde. 1+1+1+1+1+... et on arrive soudain à des camps d'expulsion collective qui portaient un autre nom avant.

Commenter cet article