Le 27 mars 2010: et pourquoi pas un no capitalism day?

Publié le par zetkin

Sarkozy est une figure haïe.
elle ne l'était pas auparavant.

croire que c'est la bête qu'on tuera c'est leurrer les gens.

Sarkozy ou un autre, tout représentant du capitalisme agira pour le capitalisme.
Si les gens, à genoux depuis longtemps à présent, ont voté pour lui, en croyant en un homme fort, convaincu et qui leur parlait de boulot et de fainéants qui ne se lèvent pas tôt, c'est bien parce que depuis des années et des années, on nous serinait que les chômeurs étaient fainéants, ne voulaient pas travailler.
c'était un discours propagé par la droite et le PS, ce dernier plus discrètement. J'ai encore le souvenir des paroles de militants socialistes.

tout le travail de sape a été effectué sous mitterrand.

Sarkozy en a usé, l'a amplifié. On pourrait lui reprocher qu'il est allé trop vite. Eux auraient fait de même, mais d'une manière plus tendre...plus invisible.

que ce sarkozy day soit plutôt un no capitalism day: histoire de rappeler qu'il y a des chemins que l'on ne doit plus prendre.

voilà la bête immonde, celle qui a engendré le nazisme, cette forme aboutie de l'animalité.

slogans:

Ensemble contre l'Exploitation, tout est possible

La finance au service obligatoire de l'Humain

Y en a marre des frontières, des guerres et de la misère pour tous
y en a marre de cette poignée de riches et de ces milliards de pauvres
exploitation, répression, soumission

1 seule nation: l'Humanité
1 seule patrie:

Commenter cet article