PAF et gendarmerie prêts à l'attaque

Publié le par zetkin

Le procès des soudanais approchant, c’est le branle-bas de combat chez nos ennemis.

Des 8 fourgons de gendarmes aperçus lundi, certains d’entre nous avaient accrédité leur présence à Calais par la tenue d’un match de prestige, au stade calaisien, avec la présence de Yannick Noah et Zidane, ce mardi soir.

 

Mais la réunion tenue près du squat soudanais, ce soir, prouve qu’aucun fourgon de gardes-mobiles n’a semble-t-il bougé de la cour durant cet évènement calaisien.

 

JPEG - 33.5 ko

Roman photo des évènements

De plus, une voiture de police banalisée est venue nous distraire, en faisant son petit tour près du squat. Parallèlement, un véhicule de location "France Car" est entré côté chemin de fer, non loin du grillage où nous nous tenions.

 

JPEG - 60.7 ko

A la fin du meeting, j’empruntais une route du quartier, accompagnée d’un demandeur d’asile soudanais, quand nous avons croisé les mêmes véhicules, se suivant.

 

JPEG - 37.3 ko

Revenant au parc Saint-Pierre, parc proche de l’entrée menant au squat, je venais de photographier un fourgon quand la voiture civile de police klaxonna près de moi, en faisant un écart sur la route, comme si elle venait de tenter de me renverser.

 

JPEG - 31.5 ko

Je cours derrière elle pour avoir une image et je me suis fait dépassée par une fourgonnette de la gendarmerie qui est entrée dans le domaine du squat, pour y faire un petit tour.

 

JPEG - 33.8 ko

La voiture banalisée de la police est une voiture de la PAF, l’une de celles qui a foncé au hangar pour l’arrestation des no border.

 

JPEG - 48.1 ko

Conclusion provisoire

Si demain mercredi, au procès des soudanais, à 14h, nous serons plus nombreux et diversifiés qu’au premier passage devant le TGI, ceux d’en face se sont accouplés avec les protecteurs armés des grandes destructions de nos droits.

 

Ajout du 27 mai 2010

Les 7 soudanais n'ont pas dérangé une flopée de gardes mobiles. Il s'agirait uniquement de ceux de la prison de Longuenesse. Nous n'avons eu aucun problème pour entrer dans le palais de Justice.

 

A croire qu'il n'y a que la PAF de Coquelles qui psychose dur. On va finir par se demander si cette police fonctionne indépendamment de toute hiérarchie.

 

Deuxième conclusion provisoire

Les fourgons de gardes mobiles n'avaient pas bougé non plus lors du procès.

 

La pénétration d'une petite fourgonnette de la gendarmerie au squat des soudanais laisserait présager une intervention contre les réfugiés à la mode Gavory.

Commenter cet article