Trop amusant

Publié le par zetkin

Histoire de me rappeler les moments très amusants, comme un fou-rire éclate à des moments où justement on ne doit par rire...

 

Bousquet, à propos de l'arrestation de nous-mêmes le 17 février au hangar:
 

«Tout s'est bien passé. Ils n'ont pas été tapés.»

 

Toujours le même, Bousquet sortant de la sous-préfecture de Calais, m'a saluée avec un grand sourire. Provocateur comme un simple CRS, le p'tit Bousquet.

 

Gavory, dans la rue Cronstad, le 6 février au soir, s'adressant aux policiers, juste après que j'eus débité ma prose sur les papiers et la légalité à l'aide d'un porte-voix:

« Vous avez entendu le mégaphone? »

 

 

L'avocat de Gavory à Braun, le jour de la première audience au TGI de Boulogne-sur-Mer:

 

« Malheureusement, M. Gavory n'a pas de résistant dans sa famille. »

 

 

Bouchart, lors du conseil municipal de mai:

« … plutôt que de brailler dans tous les couloirs ou de faire la chorale de dimanche soir que tout le monde a entendu! »

 

 

La juge Willard, après avoir refusé un moyen juridique à un roumain qu'elle avait accepté pour un autre retenu, Antenne du TGI au CRA de Coquelles:

 

 

« Ce sont des voleurs de poules et des voleurs d'enfants. »

 

 

Un CRS à un No Border qui le tannait:

 

« Réfléchir, c'est déjà désobéir. »

 


(d'un site sur les réfugiés de Calais): En quelques secondes, une chasse aux migrants avait débuté.
Imaginez-vous un instant ; un CRS avec une matraque d’un mètre de long à la main en train de courir après un gamin de 17 ans en criant « STOP BEN LADEN ».

 

 

En attendant de pouvoir dessiner toutes les scènes hilarantes que j'ai gardées en mémoire et qui ne s'écrivent pas.

 

 

 

 

 


 


 


Commenter cet article