Vaguelette de répression préventive, signée Gavory

Publié le par zetkin

Le sous-préfet semble avoir commencé à nous ennuyer. Les allers retours entre le local et le hangar ont du éveiller la méfiance.

Des policiers de la BAC, les mauvais qui vous sautent dessus, des types du genre HF mon agresseur, sont passés chez les gens de la rue Cronstad pour un appel à délation.
Voilà d'où viennent les rumeurs...
Avec l'extrême droite qui colporte n'importe quoi, la maire Bouchart qui bafouille des stupidités du même acabit, on avait depuis longtemps les mercenaires du préfet et sous-préfet. Ceux qui racontaient à un commerçant de Calais Nord, de ne plus laisser entrer les réfugiés parce qu'ils avaient tous une grave maladie qui s'attrapait.
Pauvre homme. Il s'était obligé à servir un copain érythréen, très amusé, qui lui indiquait d'un doigt de seigneur sans toucher les aliments, ce qu'il désirait acheter.

Tiens je vais faire ma petite enquête pour savoir qui est passé faire le sale boulot de calomnies. J'ai quelques photos en réserve qui ne date pas de bien longtemps.

Mais qu'est-ce qu'ils sont stupides! Surveiller une rue vide durant des heures, alors que le BCMO est ouvert, c'est bien une idée de Gavory. Je vais finir par me demander s'il ne veut pas nuire également à la santé des policiers.

Cette stupide idée si elle persiste me ravit néanmoins. Enfin, quelques têtes de policiers statiques à ajouter.

22h, Calais Nord:
1.jpg
2.jpg
3.jpg
4.jpg5.jpg5-jpg.jpgDix minutes plus tard, mêmes endroits:
6.jpg
7.jpg

Commenter cet article