Vivement un nouveau procès contre Salam!

Publié le par zetkin

  11000 euros pour taire ta souffrance. Tu l'exprimeras après. Et vaguement, surtout vis-à-vis de tes bienfaiteurs bio-pervers. signé: N.B

silence-copie-1.jpgD'un correspondant sur liste publique:

Sent: Tuesday, April 20, 2010 12:27 PM
Subject: Risque de renvoi de Soudanais au Soudan

15 Soudanais sont actuellement au centre de rétention de Coquelle.
 
Le consul du Soudan est venu les rencontrer à Coquelle, ce qui se fait normalement avant de délivrer un laisser-passer permettant leur expulsion au Soudan.
 
Il y a donc un fort risque qu'il y ait un renvoi de Soudanais au Soudan très prochainement.

................................................................................................................................................................

De Salam:

Sent: Monday, May 03, 2010 1:18 PM
Subject: CHARTER VERS LE SOUDAN

 

 

NOUVEAU CHARTER DE LA HONTE VERS LE SOUDAN ?

 

Après les 2 charters vers l'Afghanistan, il semblerait que le gouvernement ait décidé d'expulser des Soudanais vers le pays qu'ils ont dû fuir.

 

En effet, une mesure d' expulsion a été demandée pour des Soudanais qui se trouvent actuellement détenus au Centre de Rétention Administrative de Coquelles.

 

Des membres de l'Ambassade du Soudan se sont même déplacés à Coquelles afin de délivrer des laisser passer et 3 détenus ont été reconnus comme étant citoyens Soudanais.

 

Les appels mis en place et la décision de la Cour Européenne ont permis de casser cette mesure d'expulsion et ces trois personnes vont être remises en liberté dans les jours qui viennent.

 

SALAM NORD PAS DE CALAIS reste cependant très vigilante et envisage dès à présent des actions afin de dénoncer ces honteuses pratiques qui déshonorent notre pays.

 

Faute d'une réponse claire des autorités , SALAM organisera une manifestation devant le CRA de Coquelles en coordination avec de nombreuses associations à travers la France mais aussi l'Europe.

 

( la première manifestation de soutien pourrait avoir lieu ce jeudi éventuellemnt demain mardi si cela se précipitait )

..................................................................................................................................................................................................................

 

Mardi 4 mai les soudanais retenus sont placés en garde à vue.

 

De No Border sur listes publiques:


Sent: Tuesday, May 04, 2010 9:27 PM
Subject: No Border:Appel urgent à soutenir les soudanais/No Border: appeal urgent to support Sudanese

Appel à soutien mercredi 5
mai au tribunal de Boulogne-sur-mer. 13h00

Appeal to support on Wednesday, 5
In May in the court of Boulogne-sur-Mer. 1:00 pm

[...]
...............................................................................................................................................................

 

Mercredi 5 mai, aucun représentant de Salam.

No Border seul comme organisation.

 

.....................................................................................................................................................................................................................

 

 

De Salam:

Sent: Thursday, May 06, 2010 5:24 PM
Subject: MANIF VENDREDI 7 MAI

 

 

Une fois de plus la France se déshonore en expulsant, en emprisonnant des réfugiés tentant d'échapper à la mort croyant innocemment trouver en Europe et particulièrement en France, berceau des Droits de l'Homme un hypothétique havre de paix.

Après les tristement célèbres charters à destination de l'Afghanistan c'est aujourd'hui vers le Soudan que la France oserait déporter nos amis réfugiés.

SALAM appelle à un rassemblement symbolique devant la prison de Longuenesse  (où sont détenus 7 soudanais) ce vendredi 07 mai à 20h00 pour dénoncer cette politique indigne d'un pays démocratique.

Aidons les peuples à se pacifier , coopérons économiquement de façon équitable pour que chaque pays trouve un équilibre social ! Voilà quelques solutions qui certes demandent un courage politique !

Halte aux charters de la HONTE et à l'emprisonnement abusif !

 

..................................................................................................................................................................

 

Vendredi 7 mai, rassemblement Salam devant Longuenesse.

 

Samedi 8 mai, absence de Salam à la manifestation des réfugiés et de CSUR.

 

Lundi 10 mai, re-mise en rétention d'une nouvelle dizaine de soudanais.

 

........................................................................................................................................................................................................................

 

Mercredi 12 mai, procès de Jean-Claude Lenoir, bientôt président de Salam, en Appel à Douai. Décision à rendre le 9 juin.

 

Mercredi 12 mai, conseil municipal de Calais: attribution d'une subvention de plus de 11000 euros à Salam.

 

........................................................................................................................................................................................................................

 

La manife, c'est pour quand?

 

Depuis, silence radio.

 

 Avant, on devait attendre que des personnalités viennent pleurer en visitant les réfugiés, pour voir Salam bouger et occuper la rue.

 

Maintenant on doit attendre un procès contre l'un des chefs Salam pour leur tirer quelques phrases sur une expulsion incroyable.

 

Notons qu'avec un discours du style:

 

« Aidons les peuples à se pacifier , coopérons économiquement de façon équitable pour que chaque pays trouve un équilibre social ! »


pour s'opposer à l'expulsion des soudanais, on a vu mieux.


clients-de-total.jpg

 

En 2008, notre grand penseur prônait la reconstruction de l'Afghanistan avec des réfugiés afghans formés et diplômés en France qui repartiraient donc dans leur beau pays.


En 2010, chez les africains, nous sommes censés aider les "peuples" à faire la paix et trouver un équilibre social, mais de préférence chez eux. Hors, ici en France, je n'ai pas encore vu Salam ou leurs soutiens politiques s'opposer au départ de nos guerriers anti-musulmans, ni affronter le patronat pour imposer un équilibre social.

 

(j'ajouterai que je ne suis pas pour un équilibre social.)

 

 

Conclusion de la succession des évènements et non-évènements:

 

Vivement un petit procès tronqué

à la mode police du sous-préfet !

 

Commenter cet article