en live du 15 au 20 mars

Une semaine à moitié malade. en forme pour l'école et malade le soir. impossible d'écrire la suite des épisodes, le lendemain des élections.

Petit résumé du 15 au 20:

DFN distribuait les repas en compagnie de salam. plus près c'était de l'eau. il m'a dit: "t'inquiète! c'est voulu" ou un truc du même style pour me prévenir...
je n'aime pas du tout.
les réfugiés nous prennent pour des humanitaires travaillant avec salam.

je n'avais pas eu envie de sortir. je sentais que je n'étais pas trop bien. j'ai rencontré tour à tour les 2 érythréens et aussi le palestinien. on m'a demandé de faire quelque chose d'un peu risqué. j'ai accepté.
mais le lendemain, je n'ai pas réussi à sortir. ni le surlendemain.
...............................................................................................................................................................................................................................

pour le témoignage, j'ai attendu sans contacter PM. elle a attendu elle-aussi jusqu'à la dernière limite.
Waouf! aime bien vous placer dans un contexte d'imprévus.
histoire de ne pas vous laisser réfléchir trop longtemps ou poser des questions.

c'est une bonne technique...

................................................................................................................................................................................................................................

rosa ne m'a pas encore dit qu'est-ce que c'était ce tract no sarkozy day.
bizarre, ces deux absences de réponse.

ça aussi c'est une technique, la technique de l'évitement d'affrontement.

on s'en fout de cette journée. tant mieux s'il y a du monde.
mais ce monde, ça ne voudra dire qu'une chose: on ne veut plus de sarkozy.
mais les autres, oui?

je ne comprends pas tellement que rosa tienne à cette journée.

..........................................................................................................................................................................................................................

pour-marie-deguines.jpgsamedi le concert des hollandais a duré très peu de temps. c'était le soir que les gens se produisaient au channel.
je n'ai rien vu.

sauf la famille verte et la rgère ainsi que la bonne âme qui nous file les infos de csur.
j'ai remarqué l'apparition de deguines qui est allé faire ses révérences au groupe qui monte.
hum, on essaie de se placer pour les prochaines municipales?

cela fait deux fois que le monsieur vient sur le terrain. avant il était totalement invisible. il en est revenu de ses prétentions culturelles en compagnie des droite et extrême droite? les commerçants ont les aspirations culturelles dépendantes des profits qu'ils peuvent tirer.

j'ai rencontré T et je me suis aperçue que mon témoignage ne servirait à rien.

entre deux, les lillois et ex lillois ont annoncé leur arrivée qui a tardé. je me suis retrouvée seule devant le parc. N m'a invitée au café tellement il était content de percevoir quelque chose.
juste au moment où on partait, les lillois ont débarqué. j'ai suivi ces derniers.

DSCF2410.JPGon a parlé de chose et d'autres. DFN a donné quelques infos sur ses actes et nous a appris que le proprio du hangar avait annoncé la soudure des portes. les lillois ont voulu voir le terrain du repas. ils l'ont vu. des CRS dans leur car en ont profité pour nous photographier à l'entrée.

il y avait aussi une voiture blanche banalisée, en attente tout au bout de la route, après avoir fait son cheking du nombre de présents au repas côté port. ce sont eux qui ont du conseiller aux CRS de venir nous prendre en photo. ils sont stupides. tous les gens ne sont pas des no border. même moi, je me demande si je le suis et si je ne fais pas qu'aider des "bénévoles" plus politisés que les salam et autres.



j'ai croisé en fin de journée A. Lui aussi était très content pour la même raison que N. il m'a payé un café et un ticket de bus. ce n'est rien 1 euro mais c'est beaucoup quand tu n'as plus que 20 pour finir le mois.

en attendant le bus, la plupart des quelques réfugiés qui passaient m'ont dit bonjour. c'était très réconfortant.
Ils semblaient se diriger vers le channel.

vlcsnap-2010-03-20-22h14m40s49.pngje fus très contente de cette journée. peut être parce que j'avais rencontré toutes les catégories de gens que j'aime bien. et certainement mon lillois préféré, toujours aussi calme et objectif. comme je ne le suis absolument pas. j'espère qu'ils s'est rendu compte de la précarité militante.