Etat des lieux

Publié le par zetkin

Retraite, salaire, emploi/chômage, services publics: "Sarkozy, le Pétain hongrois. Il donne aux riches ce qu'il vole aux pauvres."

 

Sea France: FA veut toujours tuer le pavillon français

Nord Littoral soutient l'initiative

 

Sans titre 1Annonce de la suppression de 725 emplois. Chaque année, ils vont nous refaire le même coup?

 

Nord Littoral, toujours prêt à tuer du militant syndical, en propageant la haine contre les réfugiés et ceux qui bougent pour les droits collectifs:

 

Comme d'habitude, l'affichette ne correspond pas à la réalité. Les représentants syndicaux ont été condamnés à de la prison avec sursis et à des amendes.

 

On devait acheter le journal pour comprendre le mensonge véhiculé par voie d'affichage. Leurs prétendues violences ne sont que des "violences" sur une femme policière en civil qui espionnait les manifestants avec une caméra.

 

Qui dit police de Sarkozy, dit forcément interprétation en faveur de cette police, irrémédiablement couverte.

 

« Au cours de l'action, une altercation s'était produite entre ces marins et une femme qui prenait des photos et qui s'est révélée ensuite être une policière. Selon la police, la policière a été bousculée, jetée à terre et trainée sur le sol par ces marins qui voulaient lui prendre son appareil. De leur côté, les marins ont nié les violences et assuré que la policière avait dissimulé son identité en se présentant comme une journaliste »

 

 La policière si jamais elle avait subi une violence comme décrite par la police, aurait eu l'idée de montrer sa carte, non? A moins qu'il ne se soit agi d'une simple bousculade, style CRS, pour prendre l'appareil photo.

 

Pierre FA condamné, nommé à la tête de Sea France: c'est aussi un beau titre.

 

8 mai 2010 4Etrange que des journalistes si courageux, Alexis Thomassin par exemple, n'en profitent pas pour nous redécorer la ville avec ce type d'affiches. Non, ils préfèrent s'attaquer aux militants isolément, de manière à installer une rumeur défavorable qui peut desservir la lutte.

 

C'est qu'il y a beaucoup d'argent en jeu dans la destruction de Sea France par les nationalistes au pouvoir aidés de leurs soutiens fascistes! La peine de prison avec sursis, les amendes, la grande photo en Une du Nord Littoral, ne sont qu'une  répression de plus avec l'aide d'un journal local qui ressemble à une tribune réactionnaire pour la droite et l'extrême droite calaisienne.

 

Pour info, les stores sont tirés le soir. Mais il reste un accès sans voiture.

 

(Philippe Hénon, rédacteur en chef, serait un ancien formateur en prison. Des accointances avec la police? Ceci expliquant sans aucun doute cela, l'habitude de taire les faits policiers et de produire des diversions intéressantes... Du genre: Le sage lève le doigt pour montrer la lune, Philippe hénon publie un article sur son doigt.)

 

 

Tioxide

 

 

Pour l'instant, pas de nouvelle.

 

 

Mairie de Calais

DSCF3427.JPG

 

Rationne le lait pour les enfants du primaire public. Papier et autre photocopieuse, mis à part l'appel d'air pour les réfugiés, la maire de Calais soutenue par la mouvance abrutico autonome semble se battre aussi contre les appels d'offre.

 

Elle devrait vendre les tentes qu'elle a volées aux réfugiés et aux assos au lieu de les détruire et faire mentir Mignonnet.IMGP2770

 

« Il ne s’agissait pas du nettoyage du site comme on l’a connu par le passé, précisait l’adjoint au maire chargé de l’environnement, Philippe Mignonet, nos agents interviennent pour récupérer les tentes des migrants et les remettre aux associations qui leur viennent en aide. » Les tentes devaient être amenées dans les locaux des services techniques avant d’être rendues aux associations.

 

"Comme on l'a connu par le passé"? Leurs agents ne travaillent que pour ramasser les tentes et les donner aux associations. Pourquoi pas aux demandeurs d'asile qui étaient présents?

 

 

 

Réfugiés: avancée des fascistes

DSCF3426.JPG

 

Deux "évacuations" en deux jours. Mais "ça s'est bien passé" et surtout "ce n'est pas lié"... Non.

 

Un agent PAF a téléphoné, de sa propre initiative, pour qu'on loge les deux SDF du squat Pagniez. Oh, c'est gentil et si humain, un PAF, si humain avec les pauvres calaisiens. On dirait du Bouchart. Près de 100 personnes demandeuses d'asile à la rue, et on feint s'occuper de deux...

 

J'ignore si la date du lundi 14 juin et celle du mardi 15 ont été choisies volontairement pour éviter que des gens comme moi ne soient présents sur les sites. 13h30, un lundi, ce n'est vraiment pas le moment où je peux faire quelque chose et mardi j'étais censée me taper la manif de Paris avec FO.

 

En fait, je ne suis pas sûre que cela ait un rapport.

 

Le secours catholique veut se libérer de CSUR et crêcher au bord de la ville. Pour résumer, la bouffe au port, les douches au camping des nomades, le dortoir dans une zone dite "le triangle", avec ses airs doucereux, la mégère a réussi son coup.

 

Bon, il nous reste à monter autre chose, les vacances approchent... ça s'organise...

 

Et dans la catégorie: on ne fait pas ça quand on est français:

 

DSCF3428.JPG

 

vlcsnap-2010-06-20-00h56m21s164

Commenter cet article