Une petite manif contre le Nord Littoral?

Publié le par zetkin

Pour toutes leurs atteintes à la personne réfugiée et leur complicité, pour tous les mensonges connus comme tels et pourtant diffusés par eux, pour leur collaboration à la grande entreprise de démolition de tous nos droits, pour rétablir l'équilibre démocratique

Pour un journal vraiment indépendant du gouvernement, de la Préfecture-Sous-préfecture-Police, de la maire xénophobe et du grand patronat.

DSCF1481-copie-1Une manif?

Non.

Soyons plus malins.

Ils ont des armes puissantes: Constatons les "saloperies" qu'ils ont produites contre des salariés en lutte. (Affaire Seafrance)

Souvenons-nous des autres faits durant les grèves pour nos retraites et notre sécurité sociale. Ils ont joué la carte médiatique des réactionnaires contre la défense des services publics pour tous et notre protection sociale. (Affaire de la grève des enseignants et des agents mairie)

Rappelons qu'ils soutiennent toutes les initiatives fascistes à Calais en les propulsant en Une de leur journal. (Affaire Carton), qu'ils appellent au crime contre un groupe de personnes. (Affaire du viol)

Image ci-contre de l'un des mensonges de Vincent Depecker, produit le 15 janvier 2010.

Laurent Guemetz, journaliste du Nord Littoral
Jeudi 14 janvier 2010
Salle Paul Caron Calais
Voeux du maire communiste

Mais leur faiblesse se trouve justement dans leur force apparente. C'est comme une machine: pour la détraquer, quelque soit sa puissance dévastatrice, tu dois entrer dans ses rouages.

Vincent n'a pas eu le temps de demander à ses collègues si l'un d'eux avait participé aux voeux du maire? Conseil à tous les anti-communistes ambitieux prénommés Vincent D, L et L: jouez le bon cheval. La maire et ses alliés sont pressentis comme une voie de garage.

Qu'en reste-t-il du journal du temps de guerre? Je n'aurais pas aimé connaître ces dangereux populistes qui profitent de la souffrance qu'ils déclenchent, si j'avais eu à vivre la période.






Commenter cet article